NNSPS-Conspi :: Forum secondaire rattaché au Forum NousNeSommesPasSeuls.
NNSPS-Conspi Index du Forum
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

 
Conférence CLIMAT à Varsovie - 11/11/2013

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    NNSPS-Conspi Index du Forum -> THEMATIQUES PARTICULIERES -> GIEC et Climat
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
marianne


Hors ligne

Inscrit le: 13 Nov 2013
Messages: 17
Localisation: Hérault

MessagePosté le: Lun 18 Nov - 03:40 (2013)
Varsovie accueille la conférence climat de l'Onu : vers un accord pour 2015 ?

Tandis que le monde entier a les yeux rivés sur les Philippines, meurtries par le typhon Haiyan, le climat de demain se décide en Pologne. Jusqu’au 22 novembre 2013, les délégués de près de 200 pays se réunissent à Varsovie pour la 19e conférence de l’Onu sur le climat (COP 19). L’objectif est d’établir la feuille de route pour parvenir à un accord mondial en 2015 à Paris sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

La précédente conférence de l’Onu sur le climat s’est tenue au Qatar, où le taux d’émission de CO2 par habitant est le plus important au monde. Cette année, c’est à Varsovie qu’elle se déroule depuis le 11 novembre 2013, et ce en dépit du fait que la Pologne utilise le charbon pour produire 95 % de son électricité et n'envisage pas de changer de source d’énergie. Si le choix de la ville est une fois de plus paradoxal, il n’empêche que les représentants des 193 pays signataires du protocole de Kyoto tiendront leur neuvième réunion et participeront à la 19e conférence de l’Onu sur le climat jusqu’au 22 novembre 2013, au Stade national de Varsovie.
Les négociations climatiques reprendront dans le but de déboucher, pour 2015, à un accord mondial de limitation des gaz à effets de serre (GES). L’objectif du regroupement à Varsovie est de mettre en place le calendrier à tenir pour aboutir à l’accord global à la conférence de l’Onu sur le climat (COP 21), qui se tiendra à Paris en 2015. Cette année devrait être une étape clé pour définir les principes et le cadre du nouvel accord international d'ici la COP 21. Une fois le calendrier dressé, les engagements pourront débuter et aboutir à un accord. Ce dernier aura pour objectifs de réduire les émissions globales au-dessous des niveaux de 1990 d'ici à 2030, et de prévoir la suppression progressive des émissions de gaz carbonique dans le monde d'ici à 2050. Ce serait les conditions nécessaires pour ne pas dépasser une augmentation de 2 °C à l’horizon de 2100.
Le typhon Haiyan s'invite dans les négociations climatiques à Varsovie
La conférence de l’Onu sur le climat a démarré seulement trois jours après que le typhon Haiyan ait frappé les côtes philippines. Cet événement dramatique a donné le ton à la conférence. À Varsovie, le représentant des Philippines a annoncé qu’il jeûnerait durant toute la conférence, jusqu’à ce que des résultats significatifs se profilent.

Haiyan est le typhon le plus intense jamais enregistré qui a touché les terres. Lorsqu’il a atteint la région de Guiuan, au sud-est de Manille, le supertyphon était à son maximum d’intensité. Il a frappé les côtes avec des vents à 315 km/h, il a plu en quelques heures plus de 500 mm d’eau par endroits et un phénomène de surcote de plus de cinq mètres a été observé. Dans la région de Tacloban, on déplore plus d’un millier de morts, mais le bilan est encore très provisoire. Beaucoup des régions touchées sont difficiles d’accès, et sont coupées du monde depuis le passage du typhon. D’après certaines estimations, le bilan serait supérieur à 10.000 morts, et ce seulement dans la région de Tacloban.
Les délégués des pays présents à Varsovie ont observé une minute de silence lundi 11 novembre à l’ouverture de la conférence. « Nous nous rassemblons aujourd'hui avec, sur nos épaules, le poids de nombreuses réalités qui donnent à réfléchir (...) comme l'impact dévastateur du typhon Haiyan », déclarait lundi la responsable climat de l'Onu Christiana Figueres. S’il est clair que l’on ne peut lier directement cet événement météorologique au changement climatique actuel, de plus en plus d’études convergent vers l’idée que les tempêtes tropicales s’intensifieront à mesure que le climat se réchauffe.
Le Giec et le typhon Haiyan donnent le ton de la conférence sur le climat
Un mois plus tôt, le Giec publiait son cinquième volume, dressant un bilan de l’état des connaissances sur le climat actuel, l’influence anthropique et les changements à venir au cours de ce siècle. Il conclut avec certitude que la température globale moyenne à la surface de la Terre (surfaces terrestres et océans confondus) a augmenté de 0,89 °C sur la période 1901-2012. Par ailleurs, il est pratiquement certain (c'est-à-dire que la probabilité est entre 99 et 100 %) que l’océan supérieur (de 0 à 700 m) s’est réchauffé sur la période 1971-2010.

Pour l’horizon 2100, tous les modèles du projet CMIP 5 simulent un réchauffement de l’atmosphère. Avec le scénario le plus optimiste, qui prévoit une augmentation de 2,6 W/m2, la température moyenne de l’air augmenterait de 0,3 à 0,7 °C. Pour tous les autres scénarios, il est probable (entre 66 et 100 % de chances) que la température atmosphérique moyenne globale excède de 1,5 °C celle de la période 1850-1900.
Les résultats du Giec, associés à la gravité de l’événement Haiyan ont clairement donné un ton différent à la conférence de l’Onu sur le climat de cette année. Les délégués des quelque 195 pays n’ont pas le choix, ils doivent établir la feuille de route qui permettra d’arriver à un accord mondial pour 2015. Mais la tâche est rude. Pour limiter le réchauffement de 2 °C pour 2100, il ne faudrait pas dépasser 55 milliards de tonnes d’équivalent carbone d’ici 2020. Comment faire lorsque l’on sait que la Chine a augmenté ses émissions de CO2 dues à la combustion de carburants de 224 %, l’Inde de 245 % et l’Iran de 180 % ?
Christiana Figueres l’avait rappelé très justement dans son discours d’ouverture de la conférence à Varsovie : « Il n'y a pas deux équipes, mais l'intégralité de l'humanité. Il n'y a ni gagnant, ni perdant. Nous allons tous gagner, ou tous perdre ».

sources : http://www.futura-sciences.com/magazines/environnement/infos/actu/d/climato…


Répondre en citant
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 18 Nov - 03:40 (2013)
PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
marianne


Hors ligne

Inscrit le: 13 Nov 2013
Messages: 17
Localisation: Hérault

MessagePosté le: Dim 24 Nov - 03:03 (2013)
http://www.midilibre.fr/2013/11/23/changement-climatique-un-accord-adopte-i…

Changement climatique : un accord adopté in extremis à Varsovie
AFP
23/11/2013, 21 h 03 | Mis à jour le 23/11/2013, 21 h 17



Changement climatique : un accord adopté in extremis à Varsovie
AFP
23/11/2013, 21 h 03 | Mis à jour le 23/11/2013, 21 h 17


Réagir



La montée des eaux est l'une des craintes principales liées au réchauffement climatique. (FRANK PERRY / AFP )
La conférence climat de Varsovie est parvenue samedi in extremis à un accord qui pose les premiers jalons sur le chemin jusqu'au grand rendez-vous de Paris en 2015. 190 pays étaient réunis. Cette négociation offre un avant-goût de la difficulté des négociations à venir avec les grands émergents, la Chine en tête.

Ce texte est venu couronner plus de trente heures de négociations non-stop dans le grand stade de Varsovie, où se tenait cette conférence rassemblant plus de 190 pays et qui devait s'achever officiellement vendredi. "Juste à temps, les négociateurs à Varsovie ont fait juste ce qu'il fallait faire pour que ce processus continue d'avancer", a commenté Jennifer Morgan, directrice du Centre de recherches World Resources Institute (WRI).
"Les représentants des différents pays doivent désormais rentrer chez eux et faire des progrès significatifs sur leurs offres (en matière de lutte contre le changement climatique, ndlr) qui doivent devenir la colonne vertébrale du nouvel accord sur le climat", a-t-elle ajouté. L'ambition de la conférence de Varsovie était de poser les fondations de l'ambitieux accord attendu en 2015 à Paris sur les réductions de gaz à effet de serre.





Limiter le réchauffement à 2° contre 4°
Pour la première fois, l'accord doit concerner tous les pays, être légalement contraignant et suffisamment ambitieux pour limiter le réchauffement du globe à 2°C par rapport à l'ère pré-industrielle, contre la trajectoire actuelle de 4°C. Mais les négociations ont buté toute la journée sur la position intransigeante de la Chine et de l'Inde qui se sont opposées à l'Union européenne et les Etats-Unis sur la formulation du texte. Les deux pays n'ont cessé d'insister pour continuer à être considérés comme des "pays en développement", et à ce titre, ne pas devoir en faire autant que les pays industrialisés contre le réchauffement.
Le négociateur chinois Su Wei s'était notamment dit "très préoccupé" par le fait que le texte propose que toutes les parties prennent des "engagements" en matière de lutte contre le changement climatique. Le ton est monté au point que la perspective d'achever la conférence de Varsovie sans accord était évoquée ouvertement, ce qui aurait été un faux-départ très préjudiciable pour l'accord de 2015.
Contributions plutôt qu'engagement
Les négociateurs des principaux pays, Chine, Inde, Etats-Unis, entre autres, se sont alors rassemblés dans un coin de la grande salle de conférence et durant plus d'une une heure, ont négocié une formulation acceptable par tous. Résultat : au lieu d'"engagements", le texte adopté parle de "contributions" - formule bien moins forte - que les pays devront présenter et précise qu'elles ne "préjugent pas de leur nature légale". Il est aussi demandé aux différents Etats de communiquer leurs contributions "bien en avance" avant la conférence de Paris afin de les évaluer, "au premier trimestre de 2015 pour les parties qui sont prêtes", une formule que la France aurait voulu plus contraignante.
Aide d'urgence entre 2010 et 2012
Un texte sur l'aide financière aux pays du Sud a également été adopté à Varsovie, sans répondre aux exigences de ces derniers qui voulaient plus de visibilité sur la mobilisation des 100 milliards de dollars promis d'ici 2020 pour les aider à faire face au changement climatique. L'accord ne pose pas de montants intermédiaires sur la table et, seule concession des pays riches, il "presse" les pays développés à "continuer à mobiliser de l'argent public, à des niveaux supérieurs" à ceux de l'aide d'urgence décidée pour 2010-2012, soit 10 milliards de dollars par an.
Pertes et dommages des pays du Sud
"Cette conférence devait être la conférence des finances", a déclaré à l'AFP le négociateur du Bangladesh, Qamrul Chowdhury. "Et tout ce qu'on a, ce sont des cacahuètes." Un dernier accord a été adopté sur un mécanisme portant sur les "pertes et dommages" subis par les pays du Sud à cause du réchauffement, que les actions engagées ne pourront empêcher. Ces derniers voulaient un nouvel organe mais les pays riches, qui craignent de rentrer dans une logique de "réparations", voulaient qu'il soit associé aux mécanismes déjà existants sur "l'adaptation" au changement climatique. Un compromis a été trouvé, et le "mécanisme de Varsovie" sera associé à ceux consacrés à l'adaptation jusqu'à une "révision" en 2016.


Répondre en citant
Revenir en haut
ditch


Hors ligne

Inscrit le: 20 Oct 2013
Messages: 11
Localisation: Belgique

MessagePosté le: Mer 18 Déc - 13:33 (2013)
 bonjour,
Cette info m' a interpellé: http://www.wikistrike.com/article-breaking-une-tempete-avec-des-vents-a-plu…
J'ai vérifié car venant de wikistrike et effectivement une grosse tempête arrive pour le 25/26 décembre:

Donc accrochez-vous bien, surtout en France.....


Répondre en citant
Revenir en haut
marianne


Hors ligne

Inscrit le: 13 Nov 2013
Messages: 17
Localisation: Hérault

MessagePosté le: Mer 18 Déc - 20:55 (2013)
ditch a écrit:
 bonjour,
Cette info m' a interpellé: http://www.wikistrike.com/article-breaking-une-tempete-avec-des-vents-a-plu…
J'ai vérifié car venant de wikistrike et effectivement une grosse tempête arrive pour le 25/26 décembre:

Donc accrochez-vous bien, surtout en France.....

La météo normalement ne peut pas faire de pronostic plus de 5 jours à l'avance.

Alors si vraiment il y a tempête c'est que ceux qui ont écrit l'article savent lirent dans les pensées de ceux qui font le climat ou bien alors c'est une intox pour gacher le noel des parisiens et tous les gens du nord. Evil or Very Mad


Répondre en citant
Revenir en haut
marianne


Hors ligne

Inscrit le: 13 Nov 2013
Messages: 17
Localisation: Hérault

MessagePosté le: Jeu 19 Déc - 04:29 (2013)
j'ai trouvé l'info sur le site de météo france :

http://www.24matins.fr/meteo-france-la-tempete-de-noel-se-precise-pour-de-n…


 
Citation:
Météo France : la tempête se précise avec des rafales à 144 km/h

Par Léa, publié le 18 décembre 2013 à 17h00

Météo France a mis à jour ses prévisions pour la semaine de Noël et le 25 décembre sera mouvementé pour toute la moitié nord.
La carte de Météo France pour le 25 décembre annonce un temps mouvementé. Toute la moitié nord sera concernée par un coup de vent et il prendra le statut de tempête dans le nord-ouest et notamment du côté de la Manche. Il faudra donc s’attendre à des rafales qui dépasseront le seuil de 100 km/h. La Chaîne Météo précise qu’une alerte orange sera proposée pour l’ouest de l’Irlande et cette dépression provient des îles britanniques. Les rafales pourraient atteindre 180 km/h notamment au niveau des caps exposés selon l’institut. Sur le sol français, dès mercredi 18 heures, le vent sera à l’ordre du jour.
Des pointes à 110 km/h pour Noël
Météo France propose sur son site Internet une carte des vents. Vous constaterez que la Bretagne commencera à être impactée par des rafales de l’ordre de 60 km/h dès le 24 décembre. La dépression se décalera au cours de la nuit et elle concernera de nombreux départements. En moyenne, les rafales devraient atteindre aux alentours de 70km/h comme en région Rhône Alpes en Île-de-France ou encore en Poitou-Charentes. Sur le reste de la moitié nord, les rafales devraient être comprises entre 40 et 70 km/h sauf pour les départements qui sont concernés par cette tempête. Pour le nord-ouest, les rafales atteindront 100 voire 110 km/h au niveau des côtes. Elles seront de l’ordre de 80 à 90 km/h à l’intérieur des terres et notamment dans le Cotentin et sur la pointe bretonne.

Des rafales à 144 km/h pour vendredi
Météo France propose la carte des vents du 26 décembre, vous constaterez que seul le nord-ouest sera concerné par le coup de vent et les rafales seront identiques à celles de mercredi. Toutefois, vendredi, la situation se dégrade puisque le seuil des 100km/h sera dépassé dans une large moitié nord. Le Languedoc Roussillon et la PACA seront les seules régions épargnées par cette dépression. Météo France annonce des pointes pour ce vendredi à 144 km/h sur les côtes et même 133 pour la Picardie.


---------------------------------------------------------

je suis encore à me demander comment une simple boucle peut devenir une dépression dangereuse avec des rafales ?
La logique veut que les températures douces rencontrant le froid du nord vont faire une réaction de vent mais pourquoi cette violence qui est de plus à répétition ?
Le vents violents que nous avons eu en méditerranée pendant 3 semaines le mois dernier n'ont choqué personne.  Tout le monde pense que c'est normal et c'est habitué à cette violence du climat.  Mais vous êtes vous posé la question :  Est-ce que c'est l'habitude qui vous fait penser que c'est normal ? Parce que moi je me demande pourquoi c'est toujours la france qui trinque en catastrophes régulières.  Nos dirigeants ont-ils payés pour que nous ayons de la pluie pour une normalité artificielle ?  Acceptent-ils que des vie soient perdues et que des maisons soient détruites ?  Y'a-t-il pas une autre alternative à la géo-ingéniérie qui fait plus de mal que de bien ?



Répondre en citant
Revenir en haut
ditch


Hors ligne

Inscrit le: 20 Oct 2013
Messages: 11
Localisation: Belgique

MessagePosté le: Jeu 19 Déc - 09:52 (2013)
Bonjour marianne,
 Effectivement les prévisions se limitent à 5 jours et c'est justement pour cette raison que j' en parle------>manipulation du climat  Sad


Répondre en citant
Revenir en haut
marianne


Hors ligne

Inscrit le: 13 Nov 2013
Messages: 17
Localisation: Hérault

MessagePosté le: Jeu 19 Déc - 15:42 (2013)
ditch a écrit:
Bonjour marianne,
 Effectivement les prévisions se limitent à 5 jours et c'est justement pour cette raison que j' en parle------>manipulation du climat  Sad


Regarde bien la garde ci dessus et puis tu observes les changements au jour le jour et puis on en reparle Okay

http://www.meteociel.fr/observations-meteo/satellite.php

http://www.meteofrance.com/previsions-meteo-france/animation/satellite/euro…

Tu n'as pas comme l'impression que les nuages du nord sont entrainés Evil or Very Mad

Une boucle normalement ne peut pas systématiquement devenir une dépression dangereuse à chaque fois.  C'est le même sénario mais j'ai vu que dès fois ça prend pas quand y'a pas assez de nuage.

Déjà aujourd'hui la configuration est plus nette.  Il y a un vide sous la boucle (une zone sombre). Elle est énorme.  Et tu vois le nuage blanc à l'ouest et bien il va s'y engouffrer dedans et ça va faire des vents.  Il sera la en temps et en heure pour les jours de tempete qui ont été annoncés Evil or Very Mad



Répondre en citant
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:13 (2018)
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    NNSPS-Conspi Index du Forum -> THEMATIQUES PARTICULIERES -> GIEC et Climat Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

 
Index | Panneau d’administration | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template Boogie by Soso
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com